JOEL DOBAT

Originaire d'une famille de musiciens, Joël Dobat s'intéresse très jeune à la musique en accompagnant son père à des répétitions.

À l'âge de dix ans, il reçoit sa première guitare puis découvre ses premières inspirations musicales : Charlie Christian et Barney Kessel.

Tenant à trouver sa propre sonorité, il commence à incorporer à sa musique des rythmes inspirés de son ambiance familiale, d'origine créole, très festive.

A la fin des années 1970, devenu musicien professionnel, Joël délaisse la guitare au profit de la basse électrique et de la contrebasse, instruments qu‘il jouera pendant plus de trente ans. En tant qu'habitué de la scène jazz parisienne, il participe à plusieurs projets au cours des années 1980 et 1990.

En 1981, il fonde son premier quartet comme musicien et compositeur. Il joue alors aux côtés de Steve Phillips - également batteur de Rhoda Scott - pendant six ans. Durant cette période, Joël se rapproche beaucoup de la musique américaine et de ses musiciens. Il accompagne Chris Henderson, Bobby Few, les américains de Paris.

Après cette expérience, il s'aventure vers les plus grandes formations jazz et crée son septet aux côtés de Raul de Souza, Hector Costita et Tatau Gaetano. Trois ans plus tard, il développe et amplifie la sonorité de ses compositions avec des formations en tentet. Cette période se concluera à New York avec ses complices Craig Bailey et Larry Gillespie deux membres de l'orchestre de Ray Charles.

Toujours en tant que  bassiste, Joël participe à d'autres projets comme sideman de Liz McComb (gospel), Joël Daide, les batteurs Al Levitt et George Brown, Vic Pitts, Sangoma Everett, Ted Hawke, Cynthia Mc Pherson, Sara Lazarus, le pianiste Gene Adler et le Larry Gillespie quintet, entre autres.

Après une incursion "world" dans la formation du Malien Seyba sissoko, Joël produit le quartet créole avec Alain Jean-Marie. Tous les ténors du jazz créole  se succèderont dans cette formation.

Son expérience des grands groupes, sa connaissance du milieu jazz et créole parisiens et, avant tout, son goût de la musique rythmique, l'amènent à fonder aux côtés de Pierre Chabrèle, Sonny Troupé, Sulaiman Hakim, Claude Deppa et Longineu Parsons, The Creole Jazz Orchestra.

Cet ensemble de musiciens confirmés envisage le monde créole dans sa globalité, avec un répertoire constitué de mélodies représentatives de la Nouvelle-Orléans, de Saint-Denis de La Réunion, en passant par les Caraïbes et l'Amérique du sud.

Les musiciens du groupe, à l'image du répertoire, sont un mélange de Créoles de la Martinique, de la Guadeloupe, des États-Unis et d'Afrique du sud. The Creole Jazz Orchestra connait un grand succès et enregistre un album.

Après plusieurs années auprès du Creole Jazz Orchestra et quelques expériences dans l'univers du hip hop du rap et des musiques du monde, Joël Dobat décide en 2012 de revenir à son instrument d'origine, la guitare.

Il travaille sur un nouveau projet, plus intimiste, mais toujours dans l'esprit d'une musique festive. Un Trio naît auquel se joint le batteur Edu Nali un représentant de la nouvelle scène brésilienne, puis Luiz Augusto Cavani.

En mai 2016 ils enregistrent l'album « Paris Carnival », en Floride, et à Paris. "Paris Carnival" est un album dans lequel le jazz retrouve ses racines et l'ambiance dansante de ses premières années. Joël réussit une véritable fusion entre le jazz et sa propre sonorité, rendant sa musique particulièrement originale et singulière.

Sa nouvelle formation est composée de Acelino de Paula/basse et Serge Gascon/drums.

ADRESSES Utiles & partenaires