Lilasol Muzic

Musicien : guitariste, chanteur, compositeur

"Imaginez un lieu quelque part…" 

Label Figures de styles 

Lilasol, artiste parisienne qui chante dans la langue de Molière, a la bougeotte et

aime les grands écarts. Est-on vraiment obligés de choisir entre thé ou café, lentilles ou pâté ? Art et commerce, passion et raison, ville ou campagne, rêve ou réalité ? Dans un fauteuil à Paris ou ailleurs… voire même dans la jungle luxuriante du Douanier Rousseau, Lilasol veut vivre pleinement sa vie. 

Dans la première partie de sa vie, elle fait des études de Lettres au lycée Hoche à Versailles, prépare Normale Sup et intègre une grande école de commerce parisienne : l’ESCP. Après un temps dans les médias, Lilasol décide de « tout plaquer » pour devenir auteur-compositeur-interprète. 

En 2017, Lilasol sort un 1er EP sur une pop sucrée salée. De son fauteuil à Paris, elle qui vient du texte chante avec espièglerie le monde qui l’entoure. Son EP « Imaginez un lieu quelque part…», dont les chansons phares sont « Détroit » et « Prince Charlatan », met en scène le désarroi du monde moderne pour le tourner en dérision. Il salue aussi les initiatives émergentes et innovantes. S’il se rit des aberrations de ce monde c’est pour y poser un zeste de douceur. Son EP évoque la postmodernité dans les rapports masculin-féminin avec « Prince Charlatan » et « Bas résilles », la communication compliquée dans un monde moderne pourtant ultra connecté avec « Cherchez pas, j’ai raison » et « Prince Charlatan ». Il propose des solutions tantôt fantaisistes avec « Je joue », tant réalistes avec « Détroit » pour survivre dans un monde ultra technologique. 

Aujourd’hui, Lilasol travaille à la sortie de son nouveau disque prévu pour l’automne 2018. Six titres où elle évoque le monde dont elle rêve : un monde bienveillant où chacun prend la mesure de son pouvoir créatif et positif sur la société. « Chacun à notre échelle, nous avons le pouvoir d’améliorer notre vie, celle de nos voisins si nous le décidons … ». Lilasol, est l’Amélie Poulain de la chanson. D’ailleurs, dans « Les murmures du béton », le personnage de sa chanson perçoit son voisin de Paris 18ème comme un être bienveillant qui vient illuminer la vie des gens qui l’entourent par de petites attentions. « Marguerite » est un clin d’oeil aux auteur(e)s de littérature de son adolescence tout autant qu’une mise à distance d’un romantisme cliché. Dans « Grand-mère », elle invite à retrouver de la douceur et de l’espoir au sein même du drame de la maladie d’Alzheimer. 

Face à un monde violent et chaotique, Lilasol nous laisse entrevoir son nouvel Eden, un paradis luxuriant. C’est tout naturellement que le son du prochain disque s’appuiera sur une musique du monde à tendance jazzy. Une musique qui nous fait du bien dans cette époque chahutée et qui nous rappelle que changer le monde commence par nous. Une variété bien coiffée plus profonde qu’il n’y parait. La force de la bienveillance sans en oublier le fun : des notes d’espoir et de douceur… 

Musique

Chanson : ​Prince Charlatan

chanson :cherchez pas j'ai raison

Chanson : La fille du vent

Chanson : Je joue

chanson: Bas résilles

. . . et plusieurs 

Infos et Contact

Adresse mail : lmcompany05@gmail.com

Site web : http://lilasol.com/

Facebook : Lilasol Muzic

Chaîne Youtube : Lilasol

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Lilasol_à_Montmartre.jpg

Lilasol rejoint OPHELIA 2019

d’Antoine Campo

ADRESSES Utiles & partenaires